Hygiène

Déodorants et bien-être des aisselles !

Malgré le confort social et personnel qu’ils procurent, l’image des déodorants/antiperspirants du commerce est mise à mal depuis plusieurs années. Nombreux cas d’allergies, composés neurotoxiques, perturbateurs endocriniens, pollution environnementale, et même une corrélation avec le cancer du sein ; il est surprenant que ces produits soient toujours en vente !

aerosol-148511_640

Pour protéger sa santé, le must serait d’apprendre à reconnaître les substances nocives sur les étiquettes, sans se fier aux slogans rassurants tels que : « sans sels d’aluminium », « sans parabènes », « testé sous contrôle dermatologique », « hypoallergénique », etc. Oui, ça en fait un paquet à retenir, mais à force on finit par les connaître. Sinon, de nombreux sites décryptent pour nous les composants des produits cosmétiques, notamment l’UFC-Que choisir ou La vérité sur les cosmétiques.

Et les déodorants bio ?

C’est mieux, mais on peut y retrouver malgré tout certains composants ambigus… Bien lire la composition !

Et les antiperspirants bio ?

Qu’ils soient bio ou pas, ils sont à éviter (ou à utiliser de manière très occasionnelle) car en bouchant les pores et les glandes de la peau pour empêcher la transpiration, ils perturbent cette fonction naturelle et primordiale de l’organisme.

L’un des reproches fait au bio, c’est le prix ! Et quand on regarde la première ligne d’ingrédients (ceux-ci étant indiqués de la concentration la plus élevée à la plus faible dans le produit), on y trouve une majorité d’eau et d’alcool… Heureusement, des alternatives respectueuses de la santé, de l’environnement et économiques existent !

Avant de vous proposer une liste des déodorants les plus simples, il se peut que le passage d’un déodorant du commerce (et surtout d’un antiperspirant) à un « fait maison » puisse être psychologiquement délicat. N’abandonnez pas ! Les effets bénéfiques sur votre santé récompenseront largement vos efforts !

Souvent, la sueur est plus abondante et sent plus fort au moment de la transition. Pas de panique ! Votre corps en profite pour « se désencrasser » ; il se régulera avec le temps, tout comme votre flore cutanée. Si vous ne supportez pas la sueur, si depuis l’enfance on vous répète que « transpirer, c’est sale » et que « les auréoles, c’est la honte », il est absolument nécessaire de reprogrammer ces idées reçues.

Transpirer, C’EST TRES BIEN ! Transpirer, C’EST NATUREL !

Savez-vous que la mauvaise odeur provient surtout des bactéries présentes sur votre peau ? Inutile cependant de vous décaper l’épiderme pour vous en débarrasser, vous aggraverez le problème (voir l’article) ! Nourrissez plutôt vos bonnes bactéries pour laisser peu de place aux autres 🙂

En plus d’éliminer les déchets de votre organisme (toxines et toxiques) et quelques bactéries et virus au passage, de nettoyer les pores obstrués (boutons, acné), la transpiration régule votre température interne, améliore la circulation sanguine et votre peau est plus belle. Bref, c’est une fonction ESSENTIELLE pour une vie en bonne santé. (N.B. : Si vous transpirez très peu, même pendant un effort sportif, il est important de rééduquer vos glandes sécrétrices par des bains chauds, le sauna ou le hammam).

Et si la mauvaise odeur persiste, un petit coup d’œil à votre assiette s’impose (ail, insuffisance de légumes verts, excès de protéines, malbouffe…) ! Après une réforme alimentaire, de nombreuses personnes peuvent se passer de déodorant !

Petites astuce pour se réconcilier avec ses aisselles :

  • A la maison, exit le déodorant ! On se débarbouille dès son retour du travail et on se couche libre de toute substance « hygiénique » (surtout pas de déo la nuit !).
  • Faites du sport sans déodorant. C’est quand même LE moment pour sortir ses poubelles !
  • Félicitez-vous quand vous transpirez ! #reprogrammationpositive 🙂
  • Mangez sainement et ayez une hygiène adaptée à votre peau/mode de vie.

Voici quelques idées de déodorants maison simples et peu onéreux :

  • Bicarbonate de sodium
  • Bicarbonate + huile de coco (ou autre huile/beurre végétal). En option : HE de Palmarosa
  • Bicarbonate + gel aloe vera (ou de lin). En option : HE de Palmarosa
  • Bicarbonate + huile coco (ou autre huile/beurre végétal) + fécule (ou argile blanche kaolin). En option : HE de Palmarosa
  • Pierre d’alun potassium 100% naturelle (pas d’ammonium).
  • Un petit pschitt d’une fragrance naturelle sur les vêtements.
  • Rien du tout ! 🙂

Reste à choisir ce qui vous convient le mieux !

Nota Bene :

  • Ne frottez pas trop fort la poudre de bicarbonate sous vos aisselles sous peine d’irriter la peau.
  • Choisissez du bicarbonate de sodium alimentaire ou le plus fin possible.
  • Appliquez une couche légère, qui doit se fondre sur la peau. Si on s’y prend bien, il n’y aura ni traces blanches, ni taches de gras sur la peau et les vêtements !
  • Il existe plein de recettes de déodorants naturels sur internet. Certaines sont constituées de nombreux ingrédients. Vous pouvez préparer votre tambouille et la stocker dans un pot pendant plusieurs semaines.
  • Attention à l’usage du citron sous les bras. S’il est efficace, il est aussi très irritant !
  • Ayez un petit pot de bicarbonate sur vous pour tamponner un excès de transpiration dans la journée.
  • Les huiles essentielles ne sont pas anodines: 1 goutte d’HE (non dermocaustique et non photosensibilisante) suffit pour les deux aisselles, et dans la plupart des recettes réduire de moitié, voire de deux tiers leur quantité ! N’oubliez pas que la plupart des HE peuvent agir comme des perturbateurs endocriniens selon la dose…

Et vous, quel déodorant utilisez-vous ? Partagez vos recettes !

Un commentaire sur “Déodorants et bien-être des aisselles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s